• Ajna

Un arbre peut parler !

De nombreuses études démontrent que le cerveau fait peu de différence entre le réel, les souvenirs que l’on se remémore, et notre imagination.

Nous pourrions alors trouver un sens à rencontrer imaginairement l’enfant que nous étions, et lui dire :

Que dans la vie, les gens vont juger et rejeter, car c’est plus facile que de méditer et s’ouvrir au monde, Que ces gens se détestent moins entre eux qu’ils ne se détestent eux-mêmes, Que l’orgueil est le plus grand barrage à la compréhension du monde, Que cette solitude d’enfant permettra une intimité avec toute chose, Que de ne pas être tout à fait normal n’est pas un fardeau, mais un cadeau inestimable. Que cette souffrance créera une terre fertile en Soi, Que toute blessure y plantera une graine, Que certaines personnes sont des faiseurs de pluie, Qu’un jour il y poussera une forêt, et qu’un arbre peut parler.

Stephan Schillinger© / Extrait des livres "Par un Curieux Hasard", disponibles sur curieuxhasard.com

(Illustration : Sen Baek)


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout