Yogini Satya Vati

L'exercice de la bio implique de se présenter et donc de s'identifier à des personnages. J'ai parfois l'impression que cela peut nous enfermer dans "je suis cela !", ou encore, "je me présente comme tel !".  J'aime l'idée de n'être "personne" et pouvoir incarner un espace vide et plein à la fois, ce qui est un exercice au quotidien. En même temps, je suis ce corps, cette femme, incarnée, ici, avec vous ; exactement dans le même bateau que nous appelons : la Vie ! 

VISION DE SATYA PAR MURIEL VIGNERON , MERCI à ELLE !

Je commence ma quête jeune. J'expérimente fort et vite la vie, d'un extrême à un autre comme si le centre existait ailleurs qu'en moi. Je suis en recherche dès 12 ans et donc je suis projetée littéralement dans la dualité, ayant peu d'appuis au sol. J'assume pas trop mal, je joue le jeu, j'en ai l'énergie. Je m'explore dans des rôles; des faux selfs qui me permettent d'Être en attendant mieux. Je sais que je blesse les autres en faisant cela, je joue donc je mens... Je me rends vite compte, qu'"en croyant tout savoir" en fait, je ne sais Rien.

 

En 2013, je vis une expérience mystique qui change le cours de la vie, qui bouscule tout et qui confirme mon intuition que nous ne "savons RIEN" en étant TOUT ! C'est littéralement tout un monde qui s'ouvre devant moi et l'autre monde (chef d'entreprise, la matière ...) se dérobe violemment sous mes pieds. Je n'ai d'autre choix que de suivre ce courant. Cette transformation durera quelques années impliquant de multiples changements. Faire face à ses propres monstres est complètement délirant... Prendre soin de tout ce Joyeux Bordel existant, oui, mais par quel fil commencer? C'est en 2013 que j'ouvre mes premiers cours de Yoga.

En 2018, une nouvelle crise personnelle et spirituelle remet en doute le cadre dans lequel je pratique et transmets le Yoga. Je vis l'épreuve d'une maladie (que je vis depuis quelques années déjà mais qui s'empire - Maladie des implants mammaires BII - pour celles et ceux qui voudraient informer d'autres femmes !). Tout ce à quoi je pouvais encore m'accrocher dans la matière perd sa substance. Je patiente, je m'incline et j'apprends l'humilité face à la puissance de la Vie. Il m'est demandé de prendre soin de l'égo, de poser un regard éclairé, éclairant sur mes actes et de faire un travail de décorticage égotique. Mes connaissances Yogiques ne me sont d'aucun secours, je me sens coincée.

C'est à ce moment que je fais une pause sur tous les plans et que je plonge au coeur du vivant pour comprendre et guérir.

 

Je suis littéralement guidée (notamment par de bons médecins éveillés et mes proches) afin de prendre la décision de faire une opération. Elle met 13 années de maladie derrière moi. Je guéris. Je retrouve la Vitalité, la Bhakti (confiance et foi dans la Voie) ainsi que ma souveraineté... tout est là, à sa place. Je savoure et je rencontre mon coeur que j'avais oublié loin quelque part dans mon cheminement.

 

Après avoir été disciple de différents maîtres et enseignements, avoir reçu la Diksha de Yogi Matsyendranath (que je remercie du fond du coeur) et notamment de ma mère tarologue et astrologue, je pressens vivre "Yoga", ces connaissances accumulées et cette médiumnité de façon libre, juste en lien avec la Vie elle-même.

Il est évident que les enseignements de Denis Billo, Yogi Mastyendranath, des Tantra, des Upanishads, mais aussi de Jean Klein, d'Arnaud Desjardins, de SawmiJi Prajnanpad, d'Eric Baret ou encore de Franck Lopvet me portent, je les aborde juste de façon plus distanciée. Je veux ma vie simple et folle... stable et instable, au centre du tourbillon qu'est la magnifique aventure humaine (voir article connexe).

Outre le Yoga et la voie de la connaissance, je m'intéresse au corps humain et aux maladies mystères, si répandues actuellement (lyme, fibromyalgie, SFC -syndrome fatigue chronique-, polyarthrite, endométriose, Breast Implant Illness, CMV, EBV, anxiété/burn out/dépression, ...) et donc aux aliments guérisseurs, remèdes naturels, la médecine des ventouses Hijama, l'homéopathie et les compléments alimentaires.

 

Ces expériences de vie me servent d'appui pour être là... pour Toi. Pour être totalement dans ta propre vie, pour jouir de ce corps. Car en "cherchant à devenir" ne risque-t-on pas de s’éloigner de ce qui est déjà ? "Toi qui lit ceci, tu es déjà cet humain que tu veux être.

Ce qui te sépare d’en jouir, et ce qui créée ces empêchements dont tu souffres, c’est simplement de t'en rendre compte ! " Citation de Franck Lopvet. 

Om Krim Kalikaye Namo Namaha

138177931_742613039691440_23962666683578

138177931_742613039691440_23962666683578

Salle Yoga andenne

Salle Yoga andenne

Siddhasana

Siddhasana

Satya qui rit

Satya qui rit

Tittibhasana

Tittibhasana

Yoni Mudra

Yoni Mudra

Ouverture Anahata

Ouverture Anahata

Satya Vati

Satya Vati

Sirsasana

Sirsasana

Satya & Deepan

Satya & Deepan

18486346_1344142662320897_15738578935113

18486346_1344142662320897_15738578935113

Kapalasana

Kapalasana

Padangustasana

Padangustasana

Mahakonasana

Mahakonasana

Yoga Namur

Yoga Namur

Yam Mudra

Yam Mudra

balasana

balasana

Satya Vati

Satya Vati

Mon parcours Yogique :

Je suis née dans une famille "éveillée", ce qui contribue largement à qui je suis aujourd'hui. Je remercie ma lignée pour cela. Incarner le corps de la Tantrika que je suis la tête haute (avec l'appui de ma famille et des mes amis) est un honneur pour moi.

Chaque jour, je rends grâce à la lignée Yogique et à plusieurs guides, notamment mon l'iṣṭadevatā. (cliquez pour en apprendre plus sur ma transmission & Tradition). 

Le Yoga est apparu d'abord timidement en 1999 grâce à un bouquin de Van Lysbeth ; j'ai découvert que l'agitation mentale s'apaisait. J'ai eu la chance de recevoir l'enseignement de multiples guides :

En France : Omkari Guattari, Amine Dekhli, Yogi Matsyendranath, Tara Michaël, E. Baret,

C. Coupé, Denis Billo. 

En Belgique : J-C Honoré, Philippe (Arnaud Desjardins), S. Soreil. 

En Italie : Flavia Bertozzo.

En Inde : Sri M. Amritanandamayi, Deepan et M. Baraz. 

Actuellement, je suis les enseignements Yogiques et si lumineux de Bordeaux Valentin, en France. Je suis également sur le projet avec une autre Yogini "Justine Volvert", une amie de chemin ; où nous reconstituons un carnet Yogique qui lui appartient, sur le Kriya Yoga Traditionnel (pas celui de Babaji), c'est passionnant, nous espérons bientôt vous le transmettre dans son intégralité.