• Ajna

S'extraire des rôles quand rien ne va plus

Voici un texte que vous pourriez lire ou écrire quand vous décidez de vous extraire d’un lien relationnel qui demande à être apaisé, transmuté ou même coupé si nécessaire. Il peut être définitif ou amorcer un changement en vous, le début d'une nouvelle façon d'être en relation avec cette personne ou ce groupe de personnes. Adaptez-le à vos besoins : relation familiale, de travail, amoureuse, groupe associatif, ...


« Je choisis de m'extraire et de défaire tout lien, toute promesse d'allégeance de cette relation. Je m'entraîne à protéger l'enfant qui reste de moi et de me mettre debout devant lui.elle. Je m'exporte dans un espace de sécurité où je peux souffler, où je peux prendre le retrait nécessaire aux rôles joués dans cette relation. Je remarque à quel point, nous nous sommes épuisé.e.s à tenter de poser un équilibre relationnel depuis .... semaines-mois-années - complétez au besoin. Et cela n'est plus possible pour moi.


Ce chemin a été, il n’est plus. Rien de moins, rien de plus.


« Aujourd’hui, je me choisis; en me choisissant, je me déleste des rôles de ▽ sauveur I bourreau I victime ▽ avec toi, dans la relation telle qu’elle se présente dans nos vies et je m’entraine à m’extraire de ces rôles dans des relations futures. Car cette relation que nous vivons n’est qu’un miroir grossissant de ma relation au monde, je le vois, peut-être pas en entier, mais je me vois. Merci pour le bel apprentissage.

Je me tiens fier.e, face à ce que je vis, ce que je ressens et je fais fis de qu’il « faudrait dire » ou faire. Le regard des autres m'importent peu. J’accepte, dans la mesure de mes moyens émotionnels de ressentir le rejet, l’échec, le changement, ou ce que j’entends de ta part comme des distorsions du Réel (car non conforme à ma propre réalité). Nous ne pouvons être d’accord… Je suis d’accord avec cela!


Chacun ne peut jouer inlassablement au jeu de celui.celle qui « s’en sort » (VICTIME) aux yeux des autres sans passer par la conscience d’être AUSSI « le.a blessant.e » (LE BOURREAU).


Sortir de ce triangle est ma priorité et ma propre responsabilité. »

Evidemment, ces paroles que l’un prononce sont uniquement une suite de sentiments qui ne peut paraître logique que du point de vue du « parleur ». Aussi ne cherchez pas (toujours) à être compris par l’autre; ne cherchez pas l’approbation du monde… soyez ce qui est ok pour vous.

Chacun veut accaparer l’attention sur sa bonne foi et c’est humain - dans le domaine relationnel tout particulièrement; acceptez-le!


Gardons donc l’oeil vif sur nous-même et pardonnons-nous.

Satya.

156 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout