▲ △ Le BURN OUT de l'adolescent ▽ ▼


▲ △ Le BURN OUT de l'adolescent ▽ ▼


Comment faire la différence entre une crise d’ado et un mal-être nécessitant une prise en charge ? Comment voir au delà de ce qu'ils nous montrent au quotidien ?


"J'ai 15 ans, je vais à l'école, j'ai des potes et je vais au volley tous les mercredis, j'adore, c'est mon moment. J'ai des parents cool et sympas d'après mes copains. Au delà de mes grands sourires dans la cour, j'ai l'impression qu'il y a un truc qui va pas... je sais pas. Il y a comme un vide. Peut-être que je ne suis pas satisfait.e, parce que j'ai peur de ne pas réussir à obtenir ce que je veux, parce que je ne veux pas ressembler comme les parents,... et puis, j'aimerais bien être aimé.e de telle.s personne.s. Je me sens adulte et à la fois je me sens fragile par moment. Et là, je me trouve nul.le, c'est lourd. Parfois, j'ai envie de m'enterrer sous terre, que plus personne ne me voie... peut-même de totalement disparaitre."


Pendant cette période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, l’ado a mentalement 8 ans et 25 ans à la fois et le psychisme est alors plus fragile, ce qui explique qu’un certain nombre de troubles peuvent se déclarer. Inutile de paniquer. Il est normal qu’un jeune teste les limites, se rebelle un peu… En revanche, s’il manifeste des signes de mal-être :

Anxiété (peur du moment d'après)

Troubles de l'attention

Violence

Scarifications

Troubles du sommeil

Troubles alimentaires

Perte de motivation

Addictions (tabac, alcool, drogues, jeux, sexe, ...)

qui perdurent et/ou ont un impact au niveau scolaire, sur les relations amicales et familiales, là, oser demander de l'aide sera précieux.


Le bon moment pour consulter, c’est lorsque l’on se sent débordé.e, que les problèmes de l’adolescent prennent trop de place.


De plus en plus régulièrement, je reçois des adolescents touchés par un trouble anxieux. Parfois, les mots suffisent à dénouer une problématique, pour d'autres, ce sont les mains bienveillantes qui peuvent aider à "dire" parce que l'usage des mots est devenu impossible.


"La douleur se fatigue en bavardant avec le coeur, de cette fatigue naissent l'apaisement et la paix."


+ d'infos : http://www.ajnalliance.com

RDV : http://www.ajnalliance.com/Rendez-vous.html

0 vue