▲ En ce qui concerne l'alimentation et la voie spirituelle ? ▲




Si l'Homme pratique une voie spirituelle (peu importe quel enseignement), alors, le choix de l'alimentation vivante n'est plus une option mais une ascèse naturelle (tapas / ferveur). Car c'est aussi par la nourriture et le respect que l'on offre à la terre que nous pouvons marquer notre affirmation spirituelle.

Alléger sa nourriture et la rendre vivante, nourrit le corps éthérique et nous rend plus vibrants que jamais.

En diminuant à notre rythme la nourriture animale, trop cuite, les aliments raffinés et autres modifications alimentaires, mais aussi le lactose (qui n'est pas adapté à nos cellules) et le glutamate de sodium, le cerveau reptilien ne sera plus alimenté. Les couches de peurs, de colères, d'orgueil, de culpabilité, de cruauté se libèrent et laissent place à la clarté mentale et l'action libre de tout conditionnement.


Mais quelle est la bonne alimentation ?


1. La règle numéro 1 est de ne pas en faire une affaire d'état! Que cela ne devienne pas une révolution de plus dans votre vie.

2. Selon votre nature, ajoutez quelques fruits et légumes BIO / graines germées à vos journées - si vous arrivez à 600 - 800 gr en tout / jour avec un bon quart de cru c'est good!

3. Diminuer à son rythme et avec douceur les aliments pré-cités.

4. Selon votre nature, laissez votre système digestif se reposer (jeûne et / ou jeûne intermittent).


Ce sera un job à part entière mais que de cadeaux tu recevras.


Ce travail sur l'alimentation vivante et consciente, je te le propose en séance Yogathérapie parce que cela fait partie intégrante du Yoga (Voir les magnifiques écrits de Jean Klein sur le sujet).

En présence.

Sandra.

0 vue