A propos des gourous modernes

▲ △ "Pour ce qui est de la mode des gurus, c'est uniquement par fainéantise que l'on recherche un maître et de préférence un grand maître, que l'on recherche une école profonde, très ancienne, très mystique, riche d'un vaste bagage d'enseignements où on recevra les initiations indispensables. Tout cela c'est du commerce. Il n'y a rien à enseigner, ni rien à recevoir. Le fait d'être libre ou d'être ouvert ne s'enseigne pas.

Quittez toute "voie spirituelle", ne vous ruinez plus en séminaires spirituels. Surtout auprès d'être réalisés. Restez chez vous. Jetez vos tofus et votre prétention à la paix par l'alimentation, le yoga ou autre tai-chi. Regardez, ressentez. Regardez combien vous vous enfuyez de la réalité quotidienne.


Vous avez un conjoint qui vous trompe, un cancer, un enfant drogué. Merveilleux, voilà la vraie vie. Voyez comme vous êtes affecté. Ne prétendez rien, n'essayez pas de vous échapper.


Pas de recette, d'exercices, d'attitudes à observer. Être lucide. Sentez la peine, la tristesse, la peur. C'est Dieu en activité. C'est votre chance.


Quand vous ne prétendez plus que les choses devraient être autrement, mais que vous vous donnez à ce qui est dans l'instant, tout est possible. Vous verrez que la vie est belle dans toute son expression, dans l'humilité de recevoir ce que les anges distribuent avec une totale équité."


ERIC BARET

Le sacre du dragon vert. ▽ ▼


1 vue