• Ajna

Le caractère permanent de la Conscience face à la guérison

Le corps n'est rien de plus qu'un cadre, un cadre qui permet le développement des aptitudes humaines. Comprendre cela de manière organique est une décision qui doit être prise avec fermeté.

Les effets de la décision de l'ego sur ce sujet sont tellement apparents qu'il n'y a pas besoin d'illustrer la chose, mais la décision d'utiliser le corps essentiellement pour la communication ici bas est si étroitement liée à la guérison qu'il y a besoin de préciser ma pensée.



Manifestement, le guérisseur non guéri ne comprend pas sa propre vocation. Seules les Atmans (âmes individuelles) entres elles peuvent communiquer, seule la conscience Est. L'ego ne peut pas s'accomplir dans l'impulsion à communiquer parce que l'égo va enseigner que le corps peut à la fois communiquer et créer, et qu'il n'y a donc pas besoin de la Conscience. C'est ainsi que le corps se croit être une Personne constamment, il croit être l'auteur de ses propres actes; et que la plupart des gens croient fermement agir dans leur vie. L'ego tente de nous faire croire que le corps peut agir comme la Conscience et par conséquent qu'il se suffit à lui-même.


L'égo se croit toujours agir en tant que personne dans le monde manifesté, pour les "endormis" que nous sommes. Pour autant, ce qui est manifesté dans nos actions humaines ne peut pas être la Conscience. En continuant à croire que nous sommes le propre auteur de nos actes, nous ne pouvons pas faire entrer le flux de la Source ou de la Conscience. Se débarrasser de cela c'est déjà un grand pas pour sa propre tranquillité et celle de son entourage.


Si nous croyons à la fois à la maladie et à la guérison, nous sommes à la fois mauvais enseignants et mauvais apprenants. En effet, guérir est la seule aptitude que chacun puisse et doive développer, s'il veut être guéri. La guérison est la forme de création la plus haute dans ce monde et c'est la seule que l'on peut accepter. La Conscience n'en reconnaît pas d'autre, parce qu'il n'accepte pas la confusion que fait l'ego entre la Conscience et le corps. Les Atmans peuvent communiquer, mais elles ne peuvent blesser puisqu'Elles sont Amour. Le corps au service de l'ego peut blesser d'autres corps, c'est un fait et cela se produit à chaque seconde qui passe. La Conscience, jamais.


Cette proposition peut être utilisée aussi bien pour la guérison que pour les Siddhis (la magie). Nous devons nous souvenir que la magie comporte toujours la croyance que dans la guérison il y a quelque chose à changer, à purifier, à nettoyer. Cette croyance est la base "de tromperie" de beaucoup de guérisseurs actuels car le pouvoir de notre propre magie essaie toujours d'affaiblir... Affaiblir et prendre le pouvoir. N'en déplaise à votre Ego spirituel !


La guérison/ la Conscience ne perçoit rien, ni chez le guérisseur, ni chez le sujet de la guérison. La magie, elle, voit toujours quelque chose de particulier et de puissant chez le guérisseur, dont il croit pouvoir faire don à quelqu'un qui ne l'a pas. => EGO SPIRITUEL. Peut-être croit-il que le don lui vient de Dieu, mais il est tout à fait évident qu'il ne comprend pas Dieu s'il pense avoir quelque chose qui manquerait aux autres.


La Conscience n'œuvre pas au hasard, et la guérison qui vient de la Conscience pure opère toujours. Si le guérisseur opère par Elle, la guérison elle-même sera constante, puisque seule la constance est libre de tout conflit, et seuls ceux qui sont libres de tout conflit sont entiers. En acceptant des exceptions et en admettant qu'il puisse parfois guérir et parfois non, le guérisseur, manifestement, accepte l'inconstance. Il est donc en conflit et il enseigne le conflit. Est-il possible que quelque chose de Dieu ne soit pas pour tous et pour toujours? L'amour est incapable d'une quelconque exception. C'est seulement s'il y a peur et croyances sur des "exceptions" que la manifestation de l'échec de guérison se manifeste. Les exceptions sont apeurantes parce qu'elles sont crées à partir de la peur.


« Le guérisseur apeuré » est une contradiction pure et simple, cela ne peut exister. La peur ne réjouit pas. La guérison, si. La peur fait toujours des exceptions. La guérison n'en fait jamais. La peur produit la dissociation, parce qu'elle induit la séparation. La guérison produit toujours l'harmonie. Elle est prévisible parce qu'on peut compter sur elle. On peut compter sur la guérison parce qu'elle est inspirée par la Conscience et est en accord avec Ses propres lois.


La conscience que nous partageons, tous les humains la partagent; et quand nous les voyons véritablement en tant que Conscience, ils sont guéris, c'est simple. Lorsque tu te places en tant que Guérisseur, si tant est que cela existe, laisse ta Conscience illuminer sur la propre Conscience des Hommes, des Animaux, des êtres sensibles, et par notre gratitude envers eux afin de les rendre conscients de la lumière en eux. En retour, cette lumière se révèlera sur toi et sur le lien entre tous les Humains .



ॐअसतोमासद्गमय ।

तमसोमाज्योतिर्गमय ।

मृत्योर्माअमृतंगमय ।

ॐशान्तिःशान्तिःशान्तिः ॥



ASATO MA SAD GAMAYA

TAMASO MA JYOTIR GAMAYA

MRITYOR MA AMRITA GAMAYA

OM SHANTI


Merci particulier aux personnes hier soir qui ont nourri cette pensée. AMOUR.

Satya Vati.

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SELF LOVE