• Ajna

La sublimation de la force sexuelle

Texte inspiré des textes des tantra traditionnels.

Il existe une science de la sublimation sexuelle que l'on appelle, dans l'Inde et au Tibet, Tantra-Yoga. Elle comprend toutes sortes de méthodes codifiées pour préparer le disciple à recevoir l'énergie du Tantra.

Pendant des années, le Yogi étudie ce qu'est l'amour, il pratique les asanas (postures de Yoga), le pranayama (le contrôle de souffles subtils), il médite, il jeûne, ...

Lorsqu'il est bien préparé, on lui choisit une jeune femme, instruite elle aussi dans ces pratiques, dotée d'une Shakti puissante, et ils commencent à habiter ensemble pendant 4 mois, dans la même chambre qu'elle. Le Disciple se met à son service, il la divinise, il doit avoir à l'esprit qu'elle est une manifestation de la Mère divine ; il ne peut la toucher!



Ensuite, ils commencent à dormir dans le même lit pendant 4 mois également. Sans se toucher.

La femme s'étend au côté droit de l'homme, puis 4 mois à son côté gauche, là encore sans se toucher.


Enfin, quand ils ont acquis la plus grande maîtrise, ils commencent à s'embrasser et même à se fusionner, dans une telle pureté que la fusion peut durer pendant des heures sans la moindre émission de la part de l'homme.

Peu de personnes peuvent avoir une idée de ce que cela représente, car en général, à peine sentent-ils le désir sexuel s'éveiller, qu'ils se précipitent pour lui donner une issue.


D'après la science tantrique, le gaspillage de cette quintessence, c'est la mort, alors que la sublimation est la vie éternelle sur le plan divin. C'est ainsi que certains initiés ont obtenu l'EVEIL, l'immortalité.


Pour pouvoir sans danger se plonger dans les tantra en affrontant ses bas instincts, sa passion, sa sensualité, l'océan de ses plaisirs, il faut devenir très fort et pur. Il est nécessaire de "voir" son égo qui est à l'oeuvre à chaque instant. Et revenir dans le coeur.


Ceux qui en sont capables, rapportent de ces profondeurs des perles précieuses, comme les pêcheurs qui plongent dans l'océan pour ramener des huitres perlières sans rester prisonniers des algues ni être mangés par les requins.


Très peu d'être peuvent goûter à cette lumière divine par la sexualité... très peu sont capables d'aller jusqu'à cette profondeur de leur nature pour tout transformer, ce sont des alchimistes de l'amour. Et c'est cela qu'on appelle "joindre les deux bouts", c'est à dire le haut et le bas, le supérieur et l'inférieur.


Satya.

70 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout