• Ajna

Atteindre ses objectifs

Nous imaginons à divers moments de notre vie que nous devons, par tous les moyens, atteindre un ou des objectifs de vie, de carrière, de couple, de famille, ou encore spirituels ou sportifs... cela est vrai de notre point de vue matérialiste. Je dis matérialiste car ceci n'est vrai que sur le plan de la matière; car sur le plan de l'âme supérieure, et de l'Esprit, cela ne compte pas, JAMAIS!


S'il y a bien un sujet sur lequel le monde spirituel réfute les processus du développement personnel, c'est bien ce dernier.


Dans le développement personnel, nous cherchons à développer notre bien-être, notre personnalité, à comprendre et à décoder nos besoins et notre comportement. Mais une fois que nous sommes lassés des techniques proposées dans le développement personnel, nous glissons dans le DÉVELOPPEMENT spirituel, en pensant atterrir "là où il faut". Ce lieu magnifique où nous cherchons à gagner en compassion, à gagner en sagesse et discipline ou encore en connaissances ... Ne vous méprenez pas, c'est encore AVOIR!!! => cela ne relève donc pas du spirituel... tout au plus du religieux ou d'une doctrine.

La spiritualité vécue dans sa totale simplicité est toute autre. C'est un état d'être. C'EST.


Pour être plus claire avec vous, je pense que la spiritualité ne demande rien, aucune pratique, aucune forme extérieure, aucun gri gri, aucune position physique, ni encore de position comportementale (gratitude, compassion, sagesse, silence, équanimité, ....). Elle ne se trouve pas dans les livres, dans les vêtements, dans les objets de culte. Non.


Fondamentalement, il n'y a pas d'objectif à atteindre pour nous, les humains. L'idée d'un objectif à atteindre est une croyance, un mirage créé par notre mental, construit par le monde extérieur, par mimétisme. Nous n'avons pas besoin de devenir divins, parce que nous l'avons toujours été. Tout est présent en chacun de nous depuis des siècles. Il s'agit simplement de s'en souvenir. Se souvenir de CE QUE NOUS SOMMES... de ce que nous "servons" ici en étant tout simplement. Nous ne devons pas non plus définir ce dont nous nous souvenons. Car en s'en souvenant complètement, nous ne pouvons plus le prononcer. Car en étant immergés dans ce petit noyau lumineux, nous ne pouvons plus décrire cet état avec des mots.


Satya.

87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout