• Ajna

L'Amour

J'ai remarqué que ce qui propulse l'Humain dans une quête de sens c'est le besoin d'unité, et pour faire un raccourci : le besoin d'Amour.



Une blessure d'incomplétude se fait sentir, un désespoir, un trauma, un manque connu ou inconnu pousse le sujet à sortir de sa cage dorée ou rouillée pour se comprendre, se parfaire, se chercher et éventuellement trouver chaussure à son pied. Au début de sa quête, le sujet part sans support, à tout va... Et à la question : Que veux tu? La réponse n'est jamais totalement claire, mais en filigrane c'est : je veux être aimé et aimer.


Ce qu'il rencontre sur le chemin spirituel ce sont quelques béquilles sur lesquelles s'appuyer : la bienveillance que l'on peut trouver dans les groupes de travail, la chaleur humaine, la connaissance, la souplesse de son corps retrouvé, ... Et à nouveau le coeur donne quelques signes de vie et de vibrations. Il vous fait rapidement une petite démonstration de ce que pourrait devenir votre vie si vous persévérez.

Le sujet s'ouvre donc de plus en plus.


À ce moment là, guidé par ces groupes, ces enseignements, ces pratiques (en tous cas, celles qu'il a choisi), il se sent pousser des ailes. Ce qui, certes, le rapproche d'une espèce de bien-être. Mais a-t-il renouvelé la réponse à la question : "Que veux-tu?" C'est un excellent moment pour s'arrêter et s'observer.


C'est essentiel de se repositionner régulièrement afin de savoir si, finalement, vous ne cherchez pas un "Autre" en vous cherchant vous même. Alors, si la réponse à cette proposition est oui, je vous conseille de suivre un courant de développement personnel et non spirituel. Sinon vous risquez bel et bien de vous perdre dans les limbes de la voie.


Certains, sur ce magnifique chemin découvrent que cet Amour, c'est la Source, la Conscience.... Qu'elle est était disponible, à profusion, là, dans votre centre.

Mazel Tov !


Satya.



62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout