• Ajna

Fiche posturale : SASAKASANA

SASAKASANA ou « Shashankasana »

Sanskrit : शशकासन



Trad. : La posture du Lièvre

CHAKRA CONCERNÉ : Ajna et Sahasrara

Technique & variantes :

Posture finale : Mettez-vous tout d'abord à genoux, les pieds en appui sur les orteils. Asseyez-vous ensuite sur vos talons et attrapez ces derniers avec vos mains, tout en prenant une profonde inspiration. En expirant, enroulez-vous progressivement en commençant par le menton. Votre front doit venir toucher le sol. Faites ensuite le dos rond pour ramener votre tête, toujours au sol, le plus près possible de vos genoux. C’est le sommet de la tête à présent qui est en contact avec le sol. Gardez la position le temps possible tout en respirant subtilement. Revenez enfin à la position initiale en déroulant lentement votre corps par le bas du dos, la tête en dernier. Variante plus accessible : Même principe sauf que les bras créent la base de Sirsasana, appui sur le tranchant externe des avant-bras et sur les mains qui viennent se placer derrière le crâne.

Évitez cet asana si vous avez mal au dos ou aux jambes ou si vous avez des vertiges. Les blessures au genou, au cou, à la colonne vertébrale ou à l'épaule doivent également être évitées.

Effets : Shashankasana donne une bonne élasticité au haut du corps, y compris à la colonne vertébrale, ce qui libère la pression sur les nerfs spinaux. La courbure vers l'avant masse et stimule les muscles des organes abdominaux, ce qui améliore la digestion. Les glandes pituitaires, pinéales, thyroïdiennes et parathyroïdiennes ainsi que les systèmes immunitaire et endocrinien sont également stimulés. Cette pose tonifie les muscles pelviens et détend les muscles des jambes et soulage la douleur sciatique. La compression des jambes peut réduire les varices. Il peut aussi aider les personnes ayant des troubles sexuels (en renforçant l'utérus, par exemple) et le diabète. Lorsqu’elle est pratiquée de façon régulière, elle permet de guérir les rhumes, grippes, problèmes de sinus et d'angines chroniques.

Effets subtils : Shashankasana alimente le cerveau et les organes sensoriels en sang, améliorant la concentration et la mémoire et induisant la relaxation. La pose ressemble à la position du foetus, ce qui crée un sentiment de sécurité. Cette pose est recommandée pour ceux qui se sentent déséquilibrés émotionnellement ou qui ont du mal à contrôler la colère ou la frustration. Attention, certaines personnes peuvent s’y sentir oppressées.

Réflexion : La posture du Lièvre est une excellente préparation à Sirsasana. Elle soulage également les tensions dans le cou, les épaules et le dos.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout