• Ajna

Le point de neutralité

La vie est souffrance.

Aussi, l'éveil intérieur n'est pas seulement une option ; un hobby, une curiosité ou une décoration. Pas mille façons, une seule véritable ===> se dépouiller !


Voici un texte d'Albane Radelet :


"Peu importe les scénarios. Les scénaristes. Les acteurs, les spectateurs. Les différents rôles. Derrière chaque scène, il y a cette question ultime qui n’est pas la question de l’amour; mais qui est celle de la liberté individuelle et collective.



C’est cette Liberté même qui est au cœur de toute l’humanité. En ce monde et au-delà des mondes. C’est la seule chose à éclairer. À recouvrir.


Sommes-nous libres?

L’avons-nous un jour été?

Que cela soit à travers ce que l’on vit mais aussi de manière disons plus philosophique...?

Qui est unifié à sa Conscience?

Qui est unifié à l’Esprit?

Qui peut dire qu’il a fait le choix de son incarnation?

Qui peut dire qu’il peut y mettre fin là, maintenant, simplement parce qu’il en fait le choix?

Qui Sait son Origine?

Qui communique librement avec Tous?

Qui est connecté au Tout?

Qui accède au Savoir?

Qui est dans l’Intelligence?

Qui ne raisonne pas?

Qui ne pense pas?

Qui n’émotionnalise pas tout ce qu’il vit?

Qui est détaché de tout ce à quoi il croit?

Qui s’affranchit de tous liens?

Qui n’est pas le sujet de ses conditionnements ?

Qui neutralisent les mémoires qui l’influencent?

Qui choisit librement dans la pleine conscience de Ce Qui Est, de ce Qu’Il Est, et de Tout Ce Qui Existe?


Personne. Puisque chaque incarnation est voulue selon leurs principes.

Et c’est peut-être seulement quand on sait que nous ne sommes pas libres que nous faisons un pas vers cette souveraineté consciente.

Celle où on ne s’illusionne pas à l’être. Celle où ne cherche pas à se rassurer à travers de nouveaux concepts, comme l’attente d’un nouveau monde, d’une nouvelle ère, d’un nouveau cycle, d’un nouvel Homme ou d’une nouvelle humanité. La croyance d’un « nouveau quelque chose » qui répond par principe d’opposition à contrebalancer l’ancien... qui polarise plutôt que de neutraliser... rendre neutre, c’est accepter qu’il n’y ait rien qu’on ne puisse imaginer !


TOUT peut se décréer, devenir l’informe. Se dissoudre dans l’Esprit, seule véritable refonte vers cette Liberté hors densité. Et lorsque l’Homme sera Libre, il pourra alors Être ce qu’il CHOISIT d’être vraiment ! Pas avant ! Pas avant d’avoir dissout ce qu’il n’est pas.


Sans être libre, l’être ne peut créer qu’à partir d’une vision limitée de ce qu’il est.


Ce qui est inscrit en chacun c’est ce Souhait. Être Libre de ce monde, à travers les mondes et souhaiter que le vivant s’Accomplisse lui-même en se délivrant de ses chaînes, simplement parce qu’il prend conscience de son enfermement.

Juste Cela.

Se rendre libre en comprenant que nous ne le sommes pas. Ça ne se réfléchit pas. Cela ne requiert aucune forme, espoir ou besoin de le manifester. Cela se saisit aussi simplement qu’une évidence. Tout Humain est incarné pour se rendre libre en saisissant le mensonge dans lequel il « évolue » sans jamais réellement s’en sortir.


Continuer à croire qu’il faut atteindre un certain niveau de conscience pour y arriver ou comprendre; c'est ici même que cette croyance est la boucle d’asservissement qui entretient les âmes à s’expérimenter.


Êtes-vous le sujet d’une expérience? "


* Source : Albane Radelet



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout