• Ajna

Hatha ou Natha Yoga : la différence.


Le Natha Yoga nous vient de l’Inde et correspond à un des courants du yoga tantrique. Il développe la voie de la connaissance (Jnana), la spiritualité, la dévotion (bhakti) mais également le corps physique et éthérique des pratiquants. Transmis par un Maître de yoga (proclamé par un autre Maître), le natha yoga recèle de nombreuses merveilles mystiques et participe pleinement au bien-être mental au quotidien.

Il y a quelques différences, plutôt mystiques pour le non initié, qui, de sa vue extérieure croit que ce sont les mêmes Yoga. Traditionnellement, le Hatha Yoga est celui des ascètes, plutôt orthodoxe; et le Natha-Yoga, celui des gens vivant normalement dans le monde, avec un travail et ayant une vie de famille. Les tantrikas se fondent naturellement dans le paysage social et mondain. Le Natha est aussi le yoga des origines, celui de Bénarès. Celui d'où découle une partie du Yoga moderne tant développé en occident. La méthode du Natha-Yoga recherche au cœur de l’individu l’unité, l’harmonie, la paix et la santé. Elle prend en compte pour cela la globalité de l’être humain. Le Natha Yoga développe la puissance de l’énergie spirituelle, la maîtrise émotive, l’équilibre et le sang froid personnel, l’aptitude à se concentrer à volonté, enfin il donne la capacité à gérer soi-même sa santé. Le corps devient transparent à celui qui sait l'écouter. Il constitue et vise à travers la pratique une voie vers l’autonomie. Le Natha Yoga n'est pas un Yoga créatif. Il doit respecter la Tradition et les pratiques reçues par le Maître initial, qui doivent être transmises telles quelles. C'est pourquoi le futur Maître doit avoir une mémoire colossale et une grande humilité dans son rôle pour prétendre à transmettre un jour. Le Natha Yoga comprend :

  • le travail sur la maîtrise des souffles vitaux (pranayama),

  • les postures corporelles (asana),

  • Les postures combinées au pranayama (ce qui est une des grandes différences avec les Yoga actuels),

  • L'étude des textes fondateurs (et je ne parle pas des Yoga Sutra),

  • le yoga du sommeil (yoga nidra, à ne pas confondre avec la relaxation),

  • la concentration (dharana),

  • les sons (bija, mantra, phonèmes, ...),

  • les techniques oculaires (drishti),

  • et la méditation (dhyana).

Le corps est ici considéré comme le temple qui va mener à Moksha (libération); le souffle, l’énergie et la conscience comme l’espace dans lequel chacun doit apprendre à vivre et à rencontrer le Soi.

La pratique régulière du yoga procure des bénéfices sur 4 plans essentiels : – Physique : un travail sur le corps afin de le maintenir tonique et opérationnel tout au long de sa vie – Énergétique : une stimulation efficace et un éveil des énergies latentes et endormies qui sommeillent en chacun de nous – Mental : l’effet des deux actions précédentes agit efficacement sur le plan mental, procure relâchement et lâcher prise, apaise l’esprit.

- Divin : une porte ouverte vers la Conscience.


Les fluctuations du mental se calment, et en même temps, ce Yoga vous emporte vers une incapacité à se situer sur une ligne entre le bien ou le mal. Ce qui constitue un bel appui pour se chercher... le Yoga tantrique ou le Natha Yoga vous emmène dans des espaces encore inconnus jusqu'ici.


Bon voyage!

Satya.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout