top of page
  • Photo du rédacteurAjna

Accepter sans se résigner

Je sais que "je vous parle" via ce blog de moins en moins souvent. Un peu parce que j'ai beaucoup de travail en "réel" avec vous, et surtout parce qu'étant installée dans une jolie paix, j'ai moins à "dire". J'ai toujours su qu'écrire faisait partie de ma guérison. Et je crois que lorsque j'écris moins, c'est que je vis sous le régime de la tranquillité.

Mais aussi, et j'en parlerai surement prochainement, une grande partie de moi observe avec recul ce qui est véhiculé depuis 3 ou 4 ans sur la toile... Je choisis de rester en retrait de cela, et au mieux, je m'en amuse. En réduisant ma communication, je réduis volontairement ma visibilité. Je préserve les choses en moi pour mieux transmettre en direct à mes élèves. J'évite donc ainsi de me disperser.


Bon, revenons à notre thème : "accepter sans se résigner" !

Ce thème grandit en moi depuis un échange avec l'un des élèves de la formation pour devenir enseignant de Yoga où, dans un échange, nous prenions appui sur un texte de Eric Baret. (Réf. : De l'abandon).


J'ai envie de préciser toute la nuance entre l'acceptation et la résignation.

Je vous invite souvent, à dire Oui à tout ce qui Est et je vois à quel point cela est souvent mal interprété. Quand je parle de dire ce grand Oui à tout ce qui est (ce qui me vient principalement des enseignements d'Arnaud Desjardins et de mes expérimentations directes en lien avec la vie), c'est pour vous orienter vers la fin de la lutte : celle de vouloir être continuellement contre quelque chose ou quelqu'un. Cela comporte de dire oui à toutes les sensations, les pensées, les émotions qui arrivent en vrac en vous.


Dire oui, ce n'est pas se résigner. Dire oui, c'est faire UN avec l'instant et avec votre réalité : ce qui est ressenti et donc inévitablement non objectif depuis l'environnement (mais bel et bien vécu dans vos cellules). Je ne vous demande pas de dire oui à ce qui se produit dans l'environnement mais bien à ce qui se trame à l'intérieur de vous, face à cet environnement, quel qu'il soit. Vous constatez ce qu'il se passe et vous décidez consciemment d'apporter un oui, plein et sans compromis à ce que vous ressentez, ce que vous vous dites, ce que vous vivez entre vous et vous. Pas de faux semblant, pas de "je vais tenir bon, je vais faire comme si". Non, ne vous mentez pas à vous même. Combien revendiquent dire vrai, être vrai alors qu'en eux c'est le bazar intégral!

Vous désirez devenir un être qui vit dans la vérité. Ok, super !

Alors, commencez par vous-même! Là, à l'intérieur où cela se passe vraiment.


Vous dites oui à ça qui est là parce que c'est ça qui est là. Simple.


"L'homme progresse tant qu'il accepte les épreuves." Anthony Lipsey


Ce qui crée la douleur et la souffrance, c'est de ne pas vouloir que ce qui est là y soit. Il y a donc séparation. Car à chaque fois que vous êtes en refus et en lutte, cela crée une contraction émotionnelle et physique. La contraction est ressentie parce que vous luttez. Ce qu'il vous reste à faire c'est être UN avec cette contraction. Restez là, avec cela, en vous. Cela est le début de la paix. Vous ne pourrez pas faire l'expérience de la paix avec l'environnement si à l'intérieur, c'est la contraction, la rétractation ou encore la peur !


Cela n'est pas abandonner, cela n'est pas surimposer un monde spiritualiste rempli de fuites vers un fantasme de "pensées positives". C'est faire face et incarner sa responsabilité de soi envers soi. La seule réalité qui soit c'est SOI dans cet instant, pas l'environnement, pas les autres. Vous n'appréhenderez, (même avec toutes les approches aussi scientifiques qu'ils soient) aucune vérité absolue. Vous n'expérimenterez que votre expérience directe. Alors, soyez réalistes et restez dans l'instant.



Projeter des choses, se mettre en mouvement, élaborer des projets, vouloir acquérir quelque chose ou quelqu'un, créer des alliances... tout cela est ok si cela provient d'un élan du coeur, si c'est aligné avec la magie du moment.

Si cela est "pensé" uniquement avec la tête, votre projet ne pourra pas s'épanouir dans un futur dans lequel il y aura déjà trop d'attentes pour qu'il puisse fleurir librement.


Cette méthode est très simple et elle ne date pas d'hier, pour autant, pour chacun d'entre vous, elle sera réinterprétée par les oreilles que vous avez, à partir de là où vous êtes, selon vos expériences de vie. Vous ne serez jamais neutres et c'est ok avec ça. Vous êtes en constant changement à l'intérieur et cela est sain.. Pourtant, je vous vois désirer que le monde extérieur ne change pas. Pourquoi vouloir quelque chose dont vous êtes incapable? Vous ne pouvez pas contrôler cela. Il n'y a pas de futur meilleur disponible. Le meilleur c'est ici, maintenant.


Avec honnêteté envers soi, lucidité et humilité, vous entrerez en contact avec la réalité de ce qui est là, maintenant et cela est le début de la clé pour ACCEPTER sans se résigner. En acceptant, vous créerez un pont vers un nouveau mouvement possible afin de vous sentir pleinement responsable et créateur de votre vie.


Om.

_______



PETITES INFOS COMPLEMENTAIRES :

- UNE PLACE POUR UN RDV : Veuillez noter que pour vos rdv, il faut absolument vous y prendre à l'avance ou avoir de la patience (+/- 2 mois d'attente pour les consultations individuelles). Si vous êtes un.e "nouveau.elle" candidat.e/client.e/élève, veuillez me contacter par téléphone ou envoyer un email avec votre motivation à entamer un travail avec moi. Mon agenda étant chargé, je donne priorité aux personnes déjà en travail.


- FORMATIONS : Pour les formations en énergétiques et en Natha Yoga, c'est complet minimum jusqu'à janvier 2024, mais vous pouvez toujours me contacter pour vous informer sur celles-ci et, éventuellement, vous mettrai sur liste d'attente.


- ANNULATIONS : Je voulais vous informer qu'au bout de 2 annulations à moins de 48H de nos rdv, je ne donnerai plus de nouveaux rdv. Autrement dit, vous devrez aller consulter ailleurs.

- LES DONATIONS CONSCIENTES : Certaines de mes activités se font sur donation depuis un bon bout de temps maintenant et j'en suis très heureuse. Vous le savez, j'ai le statut d'indépendante. Tous les prix de la vie courante augmentent. Lorsque vous laissez (par exemple) 60€ (la séance qui dure +/- 1H15), c'est quasi la moitié qui part dans la coupelle de l'état . Je tiens vraiment à garder le système de donation consciente (hors formations, évents et massages); c'est pourquoi pour que ce système fonctionne, il doit se baser sur la conscience. La conscience du coût de la vie, la conscience du temps et de l'énergie que j'offre et aussi, la conscience de ce que vous recevez et de ce que vous pouvez donner. Merci de votre vigilance.



Avec le coeur. Satya Vati.














111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page